Le bois rejette lors de sa combustion du CO2, du CO et des particules. La quantité de CO2 rejetée est exactement la même que celle emmagasinée par le bois lors de sa croissance ou que celle qu’il aurait rejetée lors de sa dégradation naturelle. Ces déchets se retrouvent dans l’air uniquement si la combustion est incomplète et faite par des appareils peu performants comme les cheminées ouvertes ou les anciens modèles d’inserts et de poêles.

Aujourd’hui vous trouverez chez Brisach des appareils de chauffages au bois très performants avec un rejet de CO demoins de 0,3 % dans l’air et un faible niveau d’émission de particules pour garantir un respect des réglementations en matière de qualité de l’air.

Question suivante : Le prix du bois risque-t-il d’augmenter avec la hausse de son utilisation ? En avons-nous assez ?

Question précedente :Comment savoir qu’elle est la puissance de chauffe dont ma maison à besoin ?