Les granulés offrent le meilleur rendement avec 93% bien que les bûches les suivent de très près avec un rendement de 80%.

Il est recommandé de brûler des bois durs de catégorie 1 (classification sur la dureté du bois) comme le chêne, le frêne…  Ceux-ci vous donneront un rendement de chaleur élevé pour un faible volume de bois. Les bois résineux brûlent plus vite et montent rapidement en température mais ils encrassent l’appareil. Le pin, le sapin, l’épicéa… en font partis. Par précaution, il faut savoir que le châtaignier éclate en brûlant.

Il est important de choisir un bois de chauffage de bonne qualité afin de ne pas encrasser son conduit de cheminée et ainsi avoir un rendement énergétique plus important. Un point très important est le taux d’humidité. Le bois que vous allez brûler doit être sec, c’est-à-dire qu’il doit contenir moins de 20% d’humidité. Pour cela, le bois doit sécher 2 ans avant d’être brûlé. De plus, pensez bien à tenir compte de la capacité d’accueil de la chambre de combustion de votre foyer ou de votre poêle pour choisir des bûches à la taille adaptée : 30 ou 50 cm.

Question suivante : Qu'est-ce qu’un stère de bois ?

Question précedente : Qu'est-ce que le crédit d'impôt et comment en bénéficier ?

Qu'est-ce qu’un stère ?